http://huissigniesretro.skynetblogs.be

29/10/2016

In Memoriam Michel Baugnies (1927-2016)

Journée du patrimoine 2012.JPG

                                                        A l'église de Huissignes - Journée du patrimoine 2012

Michel est né à Canteleux le 31 décembre 1927, fils de René Baugnies (1893-1957) et de Jeanne Cousin (1896-1984) qui exploitaient une ferme dans ce hameau de Huissignies. Il avait un frère de 2 ans son aîné.

Il fera son école primaire à Beloeil et poursuivra sa scolarité à l’institut provincial d’horticulture de Tournai d’où il sortira diplômé à la fin de la 2ème guerre mondiale.

Il exercera la profession de jardinier-horticulteur durant toute sa vie active. 

Dès sa tendre enfance, il sent battre de façon particulière le cœur de son terroir; enraciné à sa terre natale, il en percevra tous les aspects historiques, humains et politiques. 

Très jeune, les dires des anciens de Canteleux l’intriguèrent; ces derniers prétendaient remonter des éléments de toute nature lors des travaux de labour des champs aux Mervaux. Un jour, il voulut en avoir le cœur net; il prit sa pelle et sa pioche et commença à en investiguer le sol. Ainsi naquit sa passion pour l'archéologie.

numérisation0008 (Copier).jpg

Ses recherches ne furent pas vaines, il mettra à jour avec l'aide d’autres archéologues un oppidum, un camp fortifié, des bas-fourneaux et quelques tombes gallo-romaines.

Michel Archéologue (Copier).jpg

Intéressé par la vie de nos ancêtres, il écoute avec attention lors des longues soirées d'hiver les abondantes racontes de ses aïeux et des anciens de Canteleux qui eux-mêmes remontaient le temps. Ainsi naquit sa passion pour l’histoire locale.

Ses investigations d’archives locales et régionales sont incommensurables, les heures passées aux archives d’Ath et de Mons sont incalculables.

Il sauvera des flammes les archives de la commune de Huissignies, archives traitées avec négligence et inconscience lors du transfert vers Chièvres suite à la fusion des communes en 1976!

Grâce à sa mémoire exceptionnelle qui restera intacte jusqu’au bout, il enregistrera le moindre détail de façon étonnante; son esprit était une abondante bibliothèque, sorte de disque dur de mémoire de plusieurs siècles. 

Sur les terres de son enfance 2013.JPG

Aux Mervaux, sur les terres de son enfance en 2013

Les extraits d’archives et annotations diverses puisées ci et là, recopiés patiemment avec une écriture calligraphique ont finalement permis un travail de transmission d'histoire et de mémoire locale via  le site « Huissignies Rétro » que j’ai créé avec lui en 2013. De nombreuses rubriques postées à ce jour ont trouvé leur inspiration dans ces travaux de recherche.   

Guide en temps et heure au musée du pain de Grosage, il est aussi parmi ceux qui ont créé l'association de la sauvegarde du patrimoine en 1980 qui donnera naissance ensuite au musée de la vie rurale.

Epris de justice, respectueux de son prochain, homme de bonté, la devise de Michel était « Paix aux hommes de bonne volonté ».

Il s'en est allé le 12 octobre dans la paix, la discrétion et la sérénité comme il a vécu.

Son esprit lucide qui n’avait pas pris une ride me laissait espèrer qu’il puisse encore rester parmi nous quelques années....il est parti plus vite que je ne l'aurais imaginé !

Il avait épousé Marcelle Marchal (1930-2000), gaumaise d'origine avec qui il eut une fille Corinne, elle même maman d'un fils Kevin.

Bras (Copier).JPG

                    En vacance dans le Var en 2014

En séjour dans le Var 2014 .JPG

 

Commentaires

A Michel que j ai eu l occasion de voir et revoir avec mes parents ,c etait un homme bon il va laisser un grand vide pour Huissignies

Écrit par : locreille m-h | 29/10/2016

Répondre à ce commentaire

Bravo Jean-Noël pour ce bel hommage. Joël CROISSIEAUX

Écrit par : CROISSIEAUX | 29/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci à toi Jean-Noël pour le merveilleux hommage de mon très cher papa.
Je suis sur que où qu'il soit il continuera à t'inspirer pour poursuivre le chemin que vous avez commencer ensemble .
MERCI

Écrit par : Corine Baugnies | 29/10/2016

Répondre à ce commentaire

Je n'ai eu le plaisir et l'honneur de ne le rencontrer qu'une seule fois , en son domicile , lors d'une recherche sur les Crucq de Huissignies.Il m'avait reçu avec beaucoup de gentillesse,de simplicté et de disponibilité. Je fus frappé par ses connaissances et son érudition .J'ai senti son amour pour son village, sa région et son histoire. Il m'a d'ailleurs bien aidé dans les recherches de mes ancêtres en me fournissant (je possède encore ses écrits )une liste manuscrite de tous ceux qu'il avait pu retrouver ou retracer leur histoire. Je l'en remercie encore vivement.
A sa famille ,ses proches et amis , je leur présente mes plus sincères condoléances.

Écrit par : crucq rené | 29/10/2016

Répondre à ce commentaire

Monsieur Crucq je vous remercie vivement pour votre témoigne et votre marque de sympathie.

Sa fille Corine

Écrit par : Baugnies Corine | 29/10/2016

J'ai eu l'occasion de rencontrer Michel par hasard à Chièvres. Rapidement nous avons eu des contacts car il a bien connu mon père et ma mère (la fille ainée du café du Court Tournant.
Plusieurs fois je l'ai revu au cours d'autres réunions et vernissages divers. Il avait promis de passer nous voir au musée de la Base quant sa santé le lui permettrai.
Hélas, il est partis. Je suis bien triste. C'était un homme formidable.

Écrit par : LELEU Daniel | 29/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci Jean Noël pour ce bel hommage à l'ami Michel. Nous nous sommes connus aux archives à Ath où nous étions assidus au début des années 1990. Michel m'avait pris en amitié et pratiquement chaque semaine il me fournissait des anecdotes sur les Picron de Huissignies, au fur et à mesure de ses découvertes.
A plusieurs reprises je lui ai rendu visite et il était très heureux de me montrer ces cahiers dans lesquels il recopiait tout ce qu'il trouvait sur sa chère commune d'Hunchnies, et surtout quand il évoquait Canteleux.
Comme tu l'as souligné, Michel était la bonté même.
Sa disparition m'attriste. A sa famille et à ses amis mes sincères et vives condoléances,
Gilbert Picron

Écrit par : gilbert Picron | 29/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.