http://huissigniesretro.skynetblogs.be

29/07/2016

In Memoriam Marc De Braekeleer (1950-2016)

marc Debraekeleer. jpg.jpg

Fils de Roger et Irène Picron, Marc naquit en mars 1950 à Huissignies au 30 rue du Pluvinage.

Après ses études primaires à l'école du village, il effectuera ses humanités à l'athénée royale d'Ath.

Il poursuivra ensuite des études de médecine à l'Université Libre de Bruxelles d'où il sortira en 1975 avec le titre de "Docteur en médecine générale".

Il s'installera de 1975 à 1985 comme médecin généraliste à Huissignies, à la rue Maifrette où il avait construit une villa.

Rattrapé par le virus de la recherche, il entamera ensuite un parcours de globe-trotter scientifique qui le mènera d'abord au Canada où il participa à des recherches sur la mucovicidose, et ensuite à la faculté de médecine de Bordeaux et enfin à l'Université de Brest en Bretagne.

Dans cette université, il sera responsable du laboratoire de cyto-génétique et biologie de la reproduction et sera pendant quelques années Doyen de la faculté de médecine.

Il était le père de deux enfants: Etienne et Marianne.

Nous avons appris son décès inopiné la semaine passée; voici le communiqué de l'université de Brest.....

Brest

L'Université de Bretagne Occidentale, l'UFR Médecine et Sciences de la Santé et le Centre Hospitalier Régional et Universitaire de Brest, s'associent à la peine de la famille et des proches de Monsieur Marc DE BRAEKELEER Professeur des Universités Practicien hospitalier Doyen honoraire de la Faculté de Médecine Responsable du laboratoire cytogénétique et biologie de la reproduction au CHRU de Brest. suite à son décès survenu brutalement.

Un dernier hommage lui sera rendu lundi 25 juillet, à 16 h 30, au Centre funéraire du Vern à Brest. Dans le respect des souhaits de sa famille, des dons sont à privilégier, au profit de l'action de l'association soutenue par le Professeur Marc De Braekeleer.

 

numérisation0005.jpg

Photo d'école de Huissignies. Marc se trouve au 2ème rang; le 2ème à partir de la droite.

Les commentaires sont fermés.