http://huissigniesretro.skynetblogs.be

14/03/2015

Le Fossé Piquet et le Barbechin, affluents de la Hunelle

Le Fossé Piquet,

est un affluent de gauche de la Hunelle dont le cours avoisine les 2 Kms.

Ce nom de Piquet se retrouve dans différents actes de 1375 à 1762, c’est vraisemblablement l’un des premiers riverains qui aurait donné son nom à ce ruisseau.

En 1375: Jehan Picket; en 1388: Jakemars Pikes; 1542 et 1762: Fossé Picquet.

On identifie 2 sources au Fossé Piquet :

1.   Dans la cuvette du lieu-dit « La Cannanelette » à la gauche de la Djeffe montante.

 P1010354 (Copier).JPG

 2.   Dans la cuvette du lieu-dit « L’Enfer » 

P1010343 (Copier).JPG

 La jonction de ces 2 sources se fait quelques centaines de mètres plus loin juste avant le lieu-dit « Fourassart ».

P1000578 (Copier).JPG

Le Fossé Piquet au lieu-dit "Fourassart" juste avant la rue des Culots

Il entre dans le village de Huissignies à la rue des Culots et coule à partir du début de rue Ludger Lapoulle sous aqueduc jusqu’à la "Piedsente du Pont Goret". La "pont Goret" étant l'ancien pont qui permettait le passage au-dessus du fossé en bas de la rue du même nom devenue Rue Joseph Lizon comme déjà évoqué.

Il traverse ensuite la Couture des Bas Courtils à ciel ouvert.

Fossé Piquet dans le Bas Courtil 1982 (Copier).jpg

Le Fossé Piquet dans les Bas Courtils, juste avant la Rue Marcel Bernard (Photo Ovide Canseliet 1982)

Il est de nouveau sous aqueduc sous la rue Marcel Bernard à partir du lieu-dit « Planque du Facq », jusque sa jonction avec la Hunelle au Pont à Chêne à la rue des Hauts Arbres.

Pour franchir le fossé au fond de la rue Marcel Bernard, on avait posé une grosse planche, c’est ce qu’on nommait « la Planque du Facq ». Cette planche devenue une pierre par la suite constituait un point de passage très fréquenté par tous les piétons de l'époque.

Cette "Planque"disparu lors du tubage du ruisseau et l’élargissement de la ruelle de l'église appelée aujourd'hui rue Marcel Bernard en 1952.

Le Fossé Piquet rejoint la Hunelle au "Pont à Chenne" à la rue des Hauts Arbres comme l'illustre la photo ci-dessous.

P1000234 (Copier).JPG

 

Le Barbechin, 

P1010269 (Copier).JPG

 Ce petit cours d’eau d’environ 1 Km prend sa source (ou ses sources) derrière les Ets Lambert.

  Dans les archives, on trouve: 

1302: Babechin dans un écrit de l'Abbaye de Vicogne

1554: Bappechin

1576: Fontaine à Babechin

La fontaine du Barbechin, citée en 1576, est située dans l’aulnois du Marou en la couture du Barbechin.  

Sur le Barbechin, nous trouvons plusieurs ponts:

  • le pont « du Barouse » à la rue de la Cour,
  • le pont « Birique » (Surnom de Pierre-Joseph Duquesne, ancien riverain de l'endroit) ou pont « Tin Du Bos » (nommé ainsi sur le Plan Poppe) près de la friterie actuelle,
  • la "Planque  Olivier " surplombant le ruisseau au sentier du même nom. 

Planque Olivier sur le Barbechin.JPG

 La Planque Olivier

Lors de fortes pluies ou à la fonte des neiges, les abords du ruisseau sont souvent inondés, en particulier, depuis derrière le musée jusqu’à la chasse du Moulin, où ses eaux se jettent dans la Hunelle. 

P1010040.JPG

Ces lieux étaient les waréchaix du Barbechin, constitués de plantis et pâturages et étaient des biens communs. 

 

 

Jonction Barbechin-Hunelle en temps normal (Copier).JPG

Jonction Barbechin-Hunelle derrière la Marcotte, en aval de l'ancien moulin à eau

 

P1010335 (Copier).JPG

Le Barbechin derrière le musée 

 

Les commentaires sont fermés.