http://huissigniesretro.skynetblogs.be

27/12/2014

La guerre 14-18 (11) / Les derniers mois 1914 dans notre région

P1020212.JPG

Les premiers jours de septembre révèlent la puissance des canons allemands, du calibre 42. Les vitres de notre village tremblent par les ondes de choc qu'occasionnent les bombardements à partir de Givry sur les forts de Maubeuge. 

Le 19 septembre, une proclamation interdit la lecture des journaux.

 

Aubechies - Août 1914 (21).jpg

 Télégramme du commissaire d'arrondissement d'Ath Mr de la Croix d'Orgimont à tous les bourgmestres, avertissant de la présence d'espions allemands dans notre région.  

Le 28 septembre, une forte explosion se fait entendre. On apprendra que des soldats belges ont placé une bombe sur le pont de chemin de fer près de la gare d'Ormeignies.

Le  7 octobre, les détenteurs de chevaux doivent se rendre à Chièvres pour une réquisition de chevaux, mais finalement un seul cheval sera réquisitionné.

 numérisation0014.jpg

 Vers la mi octobre, le pétrole se fait rare. La prise d'Anvers par les allemands et les bombardements sur les tanks d'huile provoquent une pénurie. On va rechercher sur les greniers les systèmes d'éclairage des anciens: quinquet, lampe à tringle, lampions, crassets...et bien sûr les ancestrales bougies. D'autres utiliseront du suif coulé dans des verres, des lampes de vélo, des lampes à carbure.

Installation par les allemands d'une commandanture d'étape à Grandglise. Quelques semaines plus tard, elle sera déménagée à Péruwelz. 

Le 12 décembre, les miliciens doivent se rendre à Ath, pour signer et prêter serment "qu'ils ne feront pas alliance avec les ennemis de l'Allemagne".

P1020196.JPG

Les premiers symptômes de la disette en froment confisqué en septembre se font sentir. Le rationnement en farine est prononcé: 250 grs par jour et par personne. Par convention internationale, l'occupant est imposé de devoir ravitailler la population civile.

P1020195.JPG

Un comité central se forme avec des comités locaux sous-jacents qui auront comme mission de distribuer pendant la période des hostilités, les aliments de toute première nécessité: farine, pommes de terre, riz, lard, graisse, etc....

P1020240 - Copie.JPG

Il fallait se rendre plusieurs fois par semaine dans un local communal désigné pour acheter sa part de produits alimentaires. Cette organisation fonctionnera toute la guerre et ne sera supprimée qu'en mai 1919.

P1020214.JPG

Sources: L'histoire de Ladeuze de l'Abbé Demeuldre; Documentation de l'Association de Sauvegarde du Patrimoine de Beloeil et documents de l'expo "Beloeil à l'heure allemande" (A.S.P de Beloeil).  

Bonne et Heureuse année d'Hunchenies.png

 

Commentaires

Merci à toute l'équipe et en particulier à Michel et Jean Noël pour ces évocations si intéressantes du passé d'Hunchnies et des dernières publications de la guerre 1914-1918.
Bonne année à chacun de vous.
Gilbert Picron

Écrit par : PICRON Gilbert | 27/12/2014

Répondre à ce commentaire

ces documents sont très intéressants,merci Francine

Écrit par : FRANCINE BOUTRY | 27/12/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.