http://huissigniesretro.skynetblogs.be

20/09/2014

La guerre 14-18 (4) / Des jeunes hochniots dans l'enfer des combats / René Baugnies

 René Baugnies 1 (Copier) - Copie (Copier).jpg

 Photos Collection Michel Baugnies

René Baugnies naquit à Huissignies le 13 octobre 1893 de l'union d'Oger Baugnies et de Mathilde Broquet.

Il avait 2 soeurs: Isa et Elmyre et 3 frères: Oswald, Nestor et Maurice.

Il était de la classe 1913 au 8ème régiment de Ligne; son service à peine achevé, il fut aussitôt rappelé au début août 1914. 

 Baugnies René.jpg

Au moment de la mobilisation, le 8ème de ligne se trouvait à Laeken, d’où il fut transféré, le 3 août 1914, par chemin de fer sur Rhisnes pour engager la défense de Namur. 

Il participe vaillamment à la défense de la "Position Fortifiée de Namur", après s’être dédoublé en 28ème de ligne. 

 numérisation0536 (Copier) - Copie.jpg

 Le 26 août 1914, l'ensemble des troupes belges de la défense de Namur dut battre en retraite dans l'Entre-Sambre et Meuse, puis sur Laon en France. Ils rejoignirent ensuite Rouen en chemin de fer de façon à se réorganiser pour le retour vers la Belgique at ainsi entamer de nouveaux combats.

 Général Couturiaux 1.JPG

 René Baugnies fut aussi "Ordonnance" du Colonel Couturiaux qui sera promu Général.

Le 31 août, l'attaché militaire belge à Paris fit savoir au Général Michel que les troupes qu'il avait sauvé de Namur devaient rejoindre Anvers. 

Le 7 septembre, ils rejoignirent Le Havre pour embarquer à bord d'un bateau qui les ramena à Zeebrugge.

Réorganisée sous Anvers, la 4ème DA coopéra à la défense de cette place forte et prend part aux combats de Termonde où ils se distingueront et de là ils gagnent l'Yzer.

Pendant la période de stabilisation, le 8ème de ligne occupe successivement les secteurs de Nieuport, Ramscappelle, Dixmude, Boesinghe, Merckem, Elverdinge et Nieuwcappelle.

René était estafette cycliste au sein du 8ème régiment, il était chargé de transmettre les messages d'état major au travers des différentes lignes de combat. Il racontera plus tard que le port du masque anti-gaz n'était pas très commode car en pédalant il avait besoin davantage d'oxygène, c'est la raison pour laquelle, il laissa souvent tomber le masque au risque des nuisances sur sa santé. 

En première ligne, dès le 28 septembre 1918, le régiment participe brillamment à l’offensive des Flandres et termine la guerre à Baerlevelde, coopérant à la prise de Gand, en contournant la ville par l’Est.

 numérisation0016 (Copier).jpg

 René était titulaire de la Carte du feu qui fut créée en 1932 pour être attribuée aux belges qui ont accompli au moins 12 mois dans une unité au contact de l'ennemi. Il reçut aussi la médaille de l'Yzer et la médaille de la Victoire.

Le 3 décembre 1918, le régiment, en même temps que le 18ème de Ligne, défile superbe d’allure dans les rues d’Aix-la-Chapelle.

René ne sera définitivement démobilisé qu'en octobre 1919 après plusieurs mois d'occupation de l'Allemagne avec les troupes alliées, il consacra donc presque 7 ans de son existence à la défense de la patrie!

numérisation0003 (Copier) (Copier).jpg

Sur le drapeau des deux régiments brillent en lettres d’or les noms glorieux de : NAMUR, TERMONDE, YSER, TERVAETE, EESEN, KORTEMARCK.

 René Baugnies 2 (Copier).jpg

René épousera Jeanne Cousin avec qui il eut 2 fils: Roger et Michel et plus tard 2 petits enfants: Corine et Jean-Luc . Il reprendrera la ferme de ses beaux-parents à Canteleux; il décèdera le 7 septembre 1957. Il est enterré au cimetière de Huissignies..

 

P1000074 - Copie.JPG

 

Commentaires

Merci pour ces magnifiques articles sur Huissignies!
Canteleux est bien dans le Nord-Pas-de-Calais? Il aurait rencontré son épouse lors de la guerre 14-18? Il a donc de la famille encore à Huissignies, puisqu'il est enterré chez nous?
Merci d'avance!

Écrit par : Dominique Hubert | 20/09/2014

Répondre à ce commentaire

Merci pour votre commentaire! Canteleux est le hameau de Huissignies (entre Huissignies et Beloeil dans le prolongement de la rue du Pluvinage).Michel, le fils de René est l'historien amateur avec qui je collabore activement pour la conception de ce site; Michel habite à la rue maifrette. Il y a encore beaucoup de Baugnies à Huissignies, apparentés avec René dont il est question dans cette rubrique...des petits-enfants des frères de René. A votre disposition pour infos complémentaires. JN Gosselin

Écrit par : Gosselin Jean-Noël | 20/09/2014

Répondre à ce commentaire

Bravo Jean Noël, recherches fouillées couronnées de succès.Ovide.

Écrit par : O vide Canseliet, | 29/09/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.