http://huissigniesretro.skynetblogs.be

01/05/2014

La rue des Hauts Arbres

numérisation0045.jpg 

La rue des Hauts Arbres vers 1905 (Auteur inconnu) 

La rue des Hauts Arbres, anciennement aussi appelée Rue du Moulin, était une ancienne drève de hêtres avec des marais de chaque coté; le marais de gauche à l’emplacement des jardins actuels, celui de droite appelé le Thibaurieu était en réalité, l’un des viviers du moulin.

Le Pont à Chênes

 98712501[1].jpg

La Hunelle (en crue) au Pont à Chênes

Nous franchissons la Hunelle sur le « Pont à Chênes » ou pont du But.

Le pont délimite le territoire de Ladeuze et de Huissignies. Un écrit de Tongre-Saint-Martin(AP de Ladeuze) en date de 1741, appelle ce pont "Pont Achelle". Ensuite dans le language populaire, il sera appelé "Pont à fachennes". Ce qui explique le passage de ce pont autrefois difficile à la mauvaise saison. Pour aider à le franchir, on jetait de mètre en mètre des fagots de petit bois, dits en patois des fachennes. D'où la déformation vers la dénomination "Pont à chêne".

Nous sommes ici au point le plus bas de la partie habitée du village, c’est le confluent des différents affluents de la Hunelle, pour la rive gauche: le Barbechin et le fossé Piquet, pour la rive droite anciennement le Domissart, ce dernier venait de Grosage et pour diminuer les risques d’inondations au niveau du moulin, son cours a été modifié fin des années 1960; il longe le canal et se jette dans celui-ci au niveau de l'écluse de Ladeuze.

 

Le Jonquois 

numérisation0316.jpg

 Le lieu-dit "Jonquois" entre l'église et la Hunelle le long du sentier (Photo d'Ovide Canseliet 1980)

De l’autre coté de la Hunelle, nous trouvons le lieu-dit « Joncquois ».

Il s’agit des près tenant à la Hunelle et au sentier de la Haute Planque. C'est une ancienne propriété de l'église, vendue en 1809 pour financer l'achèvement de la construction de l'église; on y extraya l'argile pour y faire des briques pour continuer la construction de l'édifice. 

C’était une prairie marécageuse où poussaient des joncs, d'où l’origine de « Joncquois » qui est déjà cité dans les actes en 1443, on trouve aussi "Courtil au jonquoit, 3 journels de pasture" (1494).

 

P1000741 (Copier).JPG

L'église vue du Jonquois

 La Haute Planque,

1755, la Haute Planque, nom donné au petit pont sur la Hunelle que l’on passait sur une planche .

Ce pont sur la Hunelle livrait par une large piedsente "passage à la vieille voie de Blicquy à Mons", l’accès à la prairie près de la pharmacie en est un dernier témoignage.

 P1000736 (Copier) (Copier).JPG

Le pont de la Haute-Planque sur la Hunelle

A proximité se trouvaient la brasserie du Joncquois, la ferme du Puch ainsi qu’une houblonnière. La planque de pierre sur la Hunelle a été renouvelée en 1846 pour la somme de 33.5 F par les maître maçons Legrand et Battard .

L'ancienne "Ferme le Parme"(1616)

Dans le tournant face à Alliance Blé, il y avait un important domaine agricole ayant été aussi brasserie et auberge. Disparue au 19ème siècle, elle était aussi appelée "Ferme du Tigre".

Les usines de la rue des Hauts Arbres.... 

Une fabrique de sucre était implantée entre la ligne de chemin de fer et le canal, on ne connait pas la date du début des activités. Elle cessa ses activités à la suite de l’hiver 1880-81 qui fut particulièrement rigoureux; les fortes gelées anéantirent les récoltes et endommagérent inexorablement les installations; elle ne s'en releva pas et la partie du matériel encore valable prit la route de l’Argentine pour y travailler la canne à sucre. Cette sucrerie était agencée de 8 presses et pouvait transformer 10.000 tonnes de betteraves à chaque campagne. Elle était bâtie sur 1Hectare 60 ares de terrain entouré de murs avec une maison d'habitation. 

Sucramos.jpg

Plus tard, une usine appelée Sucramos active dans la fabrication de produits mélassés pour bétail fonctionnera avec intermittence à partir de 1928 mais elle sera complètement incendiée en 1930.

Les « Pigments Minéraux » s’installèrent en 1911 pour fabriquer des colorants, des pigments en poudre, des peintures en pâtes et même le fameux blanc de zinc (Oxyde de Zinc) qui était utilisé dans la fabrication des peintures.

La société Chimique du Hainaut, sous l’administration des Bidaine, fut créée en 1928, elle fructifia jusqu’à occuper plus de cent ouvriers travaillant en 3 équipes.

L'entreprise s'oriente à partir de 1945 vers les peintures prêtes à l'emploi et commercialise des peintures au latex, synthétiques et acryliques.

 

 numérisation0021 (Copier).jpg

 

 

numérisation0022 (Copier).jpg

Les pigments minéraux ont laissé place dans les années 80 aux établissements Devleeschouwer toujours active dans les peintures et à la société Huygens spécialisée en menuiserie.

  

Autres photos de la rue des Hauts Arbres.....

numérisation0001.jpg

Photo prise du Pont-à-Chêne vers 1925 (Edition Equeter-Lorphèvre)

 

P1000732 (Copier).JPG

Le Jonquois et la piedsente de la Haute Planque sous une parure automnale.

 

Commentaires

Magnifique voyage "down memory lane" sur ces sentiers que j'ai beaucoup empruntes lors de mes sejours chez mes grands-parents a la Marcotte!
J'ai aussi beaucoup aime les photos de l'equipe de balle, y reconnaissant avec joie mes "contemporains"
Un grand merci a l'equipe de chercheurs pour prendre la peine de sortir ces images de l'oubli et raviver les souvenirs qu'elles evoquent.
Amities a Ovide, Jacqueline, mon cousin Georges et Companie, depuis le pays des koalas.
;-D

Écrit par : Marie-Ange Fauvaux | 01/05/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marie-Ange....heureux que grâce aux moyens de communication modernes tu puisses depuis le pays des kangourous revivre quelque peu des souvenirs de jeunesse...et faire un pélérinage de mémoire comme tu dis... je ne manquerai pas de saluer tes contemporains et volontiers pour tes "comments"...!! JN

Écrit par : Gosselin jean Noël | 01/05/2014

Répondre à ce commentaire

j ai habité rue des Hauts arbres le long de la Hunelle et pataugé dans la rivière, vers 1950avec les filles Guerlus et d autres gamins du coin...Guy Dusquesne, Bernadette Coulomb....si L UN D EUX SE SOUVIENT;;;

Écrit par : francine BOUTRY | 12/05/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.