http://huissigniesretro.skynetblogs.be

22/03/2014

La rue de la Corne

Nous entamons un 3ème circuit qui nous conduira de la rue de la Corne via la rue de l'église vers le canal Ath-Blaton.

 

numérisation0196.jpg

Photo de Ovide Canseliet 1980

 La rue de la Corne

On devrait son nom au profil de la rue qui amorçait un tournant en forme de Corne pour éviter 2 waréchaix un peu au-dessus du cimetière; la rectification de cette courbe eut lieu en 1844 lors du pavage de la rue.

C’est au cabaret « A la Corne » à la limite de Ladeuze que dès 1836, on percevait le droit de chausséage.

Le cimetière

numérisation0216.jpg

Le cimetière actuel date de 1900, avant cette date nos morts reposaient autour de l’église. Le terrain appartenait sous l'ancien régime à la cure de Husseignies; elle en fut démunie sous le régime français au profit du bureau de bienfaisance.

En face, se trouve la ferme « Debay », son pignon porte la date de 1880: c’est une des plus anciennes du village, ses bâtiments auraient abrité une autre brasserie.

 numérisation0201.jpg

  La ferme Debay (Photo Ovide Canseliet 1980)

La Place à Ladeuze,

Lieu-dit qu'il ne faut pas confondre avec la Place de Ladeuze. C'est une sorte de placette triangulaire à l'endroit où la rue de la Corne et le chemin Bailli Dupont forment un Y.

Cet endroit devenu terrain communal pendant la domination française faisait partie du territoire de Ladeuze et ne fût rattaché à Huissignies que lors des échanges de 1837. 

On note en 1447 : « Le place à Ladeuse parmy sissante 60 verges de kakeuve(*) tenu de Mme de la Hamaide ». 

En 1577: "Près à caqueuse"

(*) Kakeuve, caqueuse = Prêle.

bailli

 

 La rue Bailli Dupont 

Du nom d'un ancien bailli (*) de la seigneurie de Ladeuze, et aussi nommée "Ruelle Maton" dans le plan Popp de 1850.

En empruntant cette rue , on trouve " la couture du  Chesneau " ou couture du petit chêne. Ensuite au delà de l'ancienne voie de chemin de fer, on trouve sur la droite le lieu-dit « Le Pachy des bœufs » déjà cité en 1569, il s’agit d’un « Bonnier »(environ 1ha27) d’aulnois appartenant à la Seigneurie de Ladeuze avec autorisation de pacage, donc de pâturage libre. 

(*) Le bailli était un agent d'administration ou officier de l'autorité seigneuriale; il percevait les impots et amendes de justice.

Exemple: "Jehan Desmasures, bailli de Monseigneur Philippe Comte de Lalaing, seigneur de Husseignies dépose plainte contre Martin du Frasne de Husseignies, qui après avoir bu en novembre 1572 à la taverne Jehan de Vertenoelle devant l'église et en étant sorti avait blessé à sang et de nuit, d'un coup d'épée sur la rue Pierre Pottier dit Lachu. Le bailli réclame au nom du seigneur une amende de 20 livres blans et demande un jugement aux échevins. Après enquête et examen des chartes générales et coutumes du Hainaut, ils confirment l'amende de 20 livres blanc à imposer au coupable."  (Extrait des chirographes du greffe scabinal de Huissignies)

 Le chemin de la justice

 

P1000781 (Copier).JPG

Le chemin de la justice qui allait du centre de Ladeuze aux fourches patibulaires

A la "Place à Ladeuze", on aperçoit vers l'est l’ébauche d’une ancienne voie qui va vers "les Près", c’était le "chemin de la justice" qui avant la percée du canal, reliait le centre de Ladeuze au champ des Fourques. Les condamnés en haute justice de Ladeuze étaient détachés du pilori et étaient amenés par ce chemin pour être pendus au gibet.

Les Frais Près

 P1000784 (Copier).JPG

 En face du cimetière, un espace bucolique, très boisé à la nature encore sauvage: "Les Frais Près" ou "Couture des Près" dans le Plan Popp. 

"Es fretz prés (1564) tenant à la couture condist des Bayart et à la rivière, jugement d'Hunchignies". 1588: Es pret; en 1594: Es prée.

  La rue de la Corne et le Plan Popp

P1010363.JPG

 

Section A (à gauche direction Ath)  
N° de parcelle Nature de la parcelle Propriétaire
     
357a/357b/356 Maison/Maison/Jardin Degand Thomas, Journalier Valenciennes
344 d/b/c Bâtiment rural/jardin/Jardin Nopenaire Benjamin, Marchand de lin
343b/342b/340b Maison/Verger/Terre Stassart Céline, èpouse Andrieux Jean-Bapt, Cultivateur
230/232/233/231 Maison/Jardin/Terre/Verger Dupret-Devos, Veuve et enfants Emmanuel , Leuze
229/227/228 Maison/Jardin/Verger Vivier Elie, Ouvrier
     
Section B (à droite direction Ath)  
495a/496/494a Maison/Jardin/Verger Crucq Joseph, Sabotier
498/499/500/501/502 Maison/Verger/terre/Terre/Pré Cossée Victor Louis Joseph, Contrôleur de 1ère classe, Mons
507/506/505/510/514 Maison/Verger/Terre/Verger/terre Dupont Veuve Félix, Cultivateur
508/509/511/513 Maison/Jardin/Verger/Terre Dupont Elie, Frères et sœurs, Cultivateurs
522/524/525/523 Maison/Maison/Maison/Jardin Jouret Hippolyte, Propriétaire et consorts, Chièvres
526/527/528/529 Jardin/Terre/Terre/Terre Idem
535c/535d/535f/535g Maison/Maison/Maison/Terre/Jardin Delecourt Philippe, Meunier à Ladeuze et Cauvin Louis Emphytéote
     

P1000796 (Copier).JPG

L'église de Huissignies vue des "Frais Près", entre les saules têtards.

 

Commentaires

Encore une belle promenade avec des références intéressantes. Je profite pour réparer un oubli dans mes félicitations à mon ami Ovide grâce à qui nous avons de belles photos de 1980 qui font la transition avec celles de Michel et celles de Jean Noël.

Écrit par : PICRON Gilbert | 22/03/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.