http://huissigniesretro.skynetblogs.be

22/02/2014

La Rue des Haud'Oignons

Huissignies Album Charles de Croÿ-01 (Copier).JPG

Notre mystérieux "Haut Donjon" au centre de ce dessin naïf de la fin du 16ème siècle qui donna son nom à la rue des Haud'Oignons.(Album de Croÿ)

HD07.jpg

Rue des Haud'Oignons, nom déformé de rue du Haut Donjon comme on le retrouve vers 1502 dans les textes: rue du Donjon et rue du Haut Donjon en 1716 .

Au XIIème siècle, notre région faisait partie d’une zone tampon entre la Flandre et le Hainaut qu’on appelait Burbant. En 1136, cette région est rattachée au Hainaut et la frontière Nord est fortifiée avec la Tour Burbant à Ath, la maison-forte d’Irchonwelz, notre maison forte et notre donjon qui devait occuper une position stratégique. Puisque nous sommes dans un fief du comte du Hainaut, le dit Haut Donjon était donc inféodé à celui-ci. On trouve dans les archives: Castellum; Ruelle du Hainault 1595 ruelle menant au Bas Trieux. 

P1000580.JPG

Endroit présumé du "Haut Donjon" (Derrière maison Delphine Miroir)

L'endroit présumé par Michel Baugnies, se trouverait à l'arrière des maisons Delphine Miroir et de Suzanne Duquesne....pour d'autres, plutôt sur les hauts de la rue en dessous du château d'eau (1659 Couture du Haut Donjon)....en tout cas, les cartes aériennes ne révèlent aucune trace visible de vestige ancien...le mystère reste complet car en plus les archives contiennent très peu de renseignements qui permettraient de la localiser avec précision.Déçu! Les présomptions de Michel découlent d'actes anciens et aussi de pierres bien taillées retrouvées dans le sous-sol de cet endroit. Il semble que sa démolition ait été effectuée au 17ème siècle et les matériaux récupérés pour l'extension de notre maison-forte, le château dit Malaise....??  

La ruelle du Bon Dieu,

 La Mauvaise Voie Côté Haut d'Oignons 1982.jpg

La "ruelle du Bon Dieu" et au fond l'ancienne "Ferme du Bon Dieu" (Photo d'Ovide Canseliet 1980)

La carte Ferraris révèle que la rue était une drève plantée d’arbres depuis le lieu-dit « Coucou » jusqu’en haut de la Dieffe, vraisemblablement des chênes. Le premier de ces chênes à l'angle de la ruelle et de la rue portait un Christ, de là l’explication de la ruelle dite "du Bon Dieu", et aussi l'explication du nom de l'ancienne ferme qui se trouve au fond de la ruelle "La ferme du Bon Dieu » (...Maurice du Bon Dieu, Suzanne du Bon Dieu)! Aux limites des villages, on y trouvait très souvent une croix. On trouve dans les archives en 1701: Chemin du chêne au Dieu .

Chêne Dieu.jpg

Le chêne au Dieu (Représentation) 

 Les Coucous 

 Coucou.jpg

Lieu-dit "Les Coucous"

Le Coucou, c’était l’enseigne que portait le cabaret tenu par Eloi-Joseph Jaivenois en 1850, on retrouvait assez fréquemment cette appellation pour un cabaret situé à l’orée d’un bois; en ce qui nous concerne, l’ancien bois de Huissignies qui commençait à cet endroit et couvrait l'espace jusqu'au sein du village d'Autreppe. En 1836, c’était aussi une barrière d'octroi pour la perception du droit de chausséage (= Péage à charge des transporteurs).

La maison de l'aveugle, la piedsente de l'aveugle et la piedsente de Tiripré

Au fond de la ruelle de Tiripré, la ferme Locreille fut d'abord une forge, appartenant à François Coulon, dit « l’aveugle ». La piedsente dite de " l’aveugle" passait à proximité, elle partait de la prairie jouxtant la ferme Degauquier et parallèlement à la rue des Haud’Oignons rejoignait la ruelle du moulin à vent.

numérisation0311.jpg

La ferme Locreille au fond de la ruelle de Tiripré (Photo de Ovide Canseliet 1980)

La piedsente de Tiripré partait des Coucous pour rejoindre le lieu-dit Tiripré aujourd'hui sur le territoire de Ladeuze. 

La mauvaise voie

Ex Piedesente La Mauvaise voie.JPG

C'était l’ancien sentier qui partait des Coucous pour aboutir à la ferme Jaivenois aux Culots, le remembrement en a fait un chemin bétonné rectiligne. Cette ancienne piedsente devait son nom probablement à la praticabilité difficile due à la présence du Fossé Piquet sur le bas. Dans les archives de la ville d'Ath: La Planque Haynin, ponton sur le Fossé Piquet (1535); la Ruelle Bannum 1598. 

La ruelle du moulin

 

petite Ruelle du Moulin.jpg

La ruelle du Moulin avec Eloi Boulvin,  dernier Maréchal-Ferrant du village (Photo de Ovide Canseliet 1980)

Cette ruelle déjà évoquée précédemment qui reliait la Grande Carrière au moulin à vent aboutissait à cet endroit en la rue des Haud'Oignons.

numérisation0150.jpg

C’est en la maison Caroche qu’une boulangerie s’établit au début du XIX ème siècle et en hiver, le fournil servait de salle d’école. (Photo d'Ovide Canseliet 1980)

 

Couture du Cailloix 1.JPG

Les vestiges de l'ancien cabaret et dernière maison de la rue que l'on nommait « Au Gueux ». 

 

La rue des Haud 'Oignons et le plan Popp

 

Haud Oignons.jpg 

Section C (à gauche direction Autreppe)
N° de parcelle Nature de la parcelle Propriétaire
     
489b bis/489c bis/488a Maison/Maison/Jardin Nopenaire-Duquesne Maximilien, Cultivateur
490a/490c Maison/Jardin Duquesne Pierre Joseph, Cabaretier
489/488b/490a Maison/Jardin/Verger Duquesne Pierre Joseph, Cultivateur
483/484/485 Maison/Jardin/Jardin Bonte Désiré, Journalier et consorts
479/480/478 Maison/Jardin/Verger Médart Aimé, journalier et Duquesne Julie ép Dath J Bapt
474/475/476 Maison/Jardin/Verger Dath Jean Bapt dit Triste Henri, Cultivateur
473/472  Maison/Jardin Coulon-Dumoulin Théodore, Cultivateur
467b/467c/467abis Maison/Maison/Maison Duquesne Augustin, Sabotier et héritiers
467a Terre idem
428/429 Maison/Jardin Dequiper Jean-Baptiste, Sabotier
Section A (à droite direction Autreppe)
90/89 Maison/Jardin Thibaut Pierre, Journalier 
87/86/88 Maison/Jardin/Verger Degouys Désiré Joseph, Boulanger (Caroche)
84/85 Maison/Jardin Coulon-Marbaix Joseph, Ouvrier
82/81/83 Maison/Jardin/Jardin Coulon Florent, Journalier
71/70/68 Maison/Jardin/Verger Cousin Pierre Joseph et consorts, Ouvrier
72/73/77 Maison/Jardin/Jardin Cousin Jean Baptiste, Tisserand
69b Maison Limbourg Ghislain, Ouvrier
65/66/67 Maison/Jardin/Verger Duquesne Veuve Jean Baptiste, Cultivateur
64/63/62 Maison/Jardin/Verger Dath François Joseph Veuve et enfants, Cultivateur
56a/56b Maison/Maison Nopenaire Hypolite et Augustin, Cultivateurs
57a/58a Verger/Jardin  
60a/61a/59 Maison/Jardin/Verger Coulon François dit aveugle et héritiers, Journalier
55/54a Maison/Verger Jaivenois Eloi Joseph, Cabaretier (Le Coucou)

Prochaine publication: Des Haud'Oignons vers la Djeffe et les Goulouffes...

Les commentaires sont fermés.