http://huissigniesretro.skynetblogs.be

04/01/2014

La rue et la chapelle Notre-Dame-des-Champs

 P1000203.JPG

......En 1895, le 24 mars à 2 heures, un salut solennel sera célébré pour la confrérie Notre-Dame-des-Champs.

Notre-Dame-des-Champs 

Est un vocable et un toponyme assez répandu en France et en Belgique. C'est à l'origine un vocable d'édifice culturel chrétien (église, chapelle, oratoire dédié à la Vierge Marie - Notre Dame). L'allusion aux champs est toujours lié au caractère agraire du paysage, au moment de la fondation.

Chez nous, la confrérie Notre-Dame-des-Champs gèrait une dévotion à la Vierge dans le but de lui demander d'intercéder auprès de dame nature pour qu'il y aie "plein de blé sur nos terres" dans l'année courante; les pénuries alimentaires du 19ème siècle avaient laissé des traces et des peurs dans les mémoires.  

A l'origine, notre chapelle Notre-Dame-des-Champs consistait en une simple statuette en bois placée dans une niche et suspendue à l'aubépine plantée à l'angle de la "Grande carrière" et de la "Piedsente des  Veaux", devenue aujourd'hui, "Rue Notre-Dame-des-Champs".

Elle constituait un point d'arrêt de prières lors des rogations.

Les jours des Rogations sont, dans le calendrier liturgique catholique, les trois jours précédant immédiatement l'Ascension. Le mot « Rogation » vient du latin rogare, qui signifie « demander »... « demandez ce que voudrez et cela vous sera accordé » (Jean 15, 7). 

A Huissignies, les rogations qui furent célébrées jusque les années 60 consistaient en une procession dans les champs tôt le matin en s'arrêtant à une chapelle pour y prier, ensuite le curé procédait à une bénédiction des champs.

En 1953, les familles Dupriez et Dubois firent ériger une chapelle maçonnée qui fut aussitôt inaugurée et bénie par l'Abbé Delire, curé de la paroisse.

 numérisation0473 - Copie.jpg

Sur cette photo de 1953, figurent au premier rang les enfants suivants: Claude Dupriez, Annie Dubois, Augustin Davister et Nicole Dubois.

Au second rang: Marie Dupriez, l'Abbé Delire et Désirée Dubois.

A propos des rogations, Michel Baugnies nous relate une anecdote qu'il a vécue....

« A l’époque des rogations - en 1936, je pense – le temps était très pluvieux, les chemins de champs toujours en terre à cette époque étaient impraticables tellement ils étaient boueux. A la halte à N.D. des Champs, une vive discussion éclata entre le curé Gallez et le clerc Victor Croissiaux, ce dernier refusant de poursuivre la procession qui empruntait comme d’ordinaire la Grande Carrière embourbée. Chacun restant sur ses positions, le clerc enleva son surplis, le flanqua dans les mains d'un enfant de chœur, rebroussa chemin en mourmonant dans ses dents, accompagné de quelques dames soucieuses de ne pas salir leur robe et leurs souliers; les enfants du catéchisme continuèrent la procession via la Grande Carrière avec le curé.

Nos godasses s’enfonçaient dans la boue et comme beaucoup avaient des sabots, ils restaient collés dans la gadoue, mais nous avons achevé le tour, crottés mais heureux d'avoir vécu un épisode aussi amusant qu'épique....digne de Pagnol! ».

La rue Notre-Dame-des-Champs

Aujourd'hui petite rue qui resta très longtemps un sentier élargi qui se nommait autrefois "Piedsente des Veaux", voie parallèle à la rue du Pluvinage appelée communément "Rue des Veaux". 

A l'origine, cette ruelle était une section du diverticulum romain qui reliait Ellignies-Ste-Anne à Tiripré à Ladeuze.

La section entre la rue du Pluvinage et la chapelle était nommée "Chemin de la Cannelette" dont la portion qui se poursuivait vers les champs sera appelée "Grande Carrière".

Chemin de la Cannelette 1.JPG

Le chemin de la Cannelette

La "Piedsente des Veaux" sur le plan Popp de 1850

 

P1010045.JPG

 

N° de parcelle Nature de la parcelle Propriétaire
   
623a/624a Maison /Verger Renard François et Joséphine, journaliers
623b/622e/624b Maison/Jardin/Verger Renard Damitien, ouvrier
623c/622f Maison /Jardin Derumier Edouard,Charpentier Ellignies/Ste/Anne
622c/622b Bâtiment Rural/Jardin Dremière Edouard, Cultivateur
509a/598a Maison /Jardin Remacle François
606a bis/606a Maison /Jardin Dubois Joséphine, Servante Paris
559/558/557 Maison/Jardin/Verger Dath Jean-Baptiste dit Triste Henri, cultivateur

Prochaine publication: De Notre-Dame-des-Champs vers La Djeffe....

Les commentaires sont fermés.