http://huissigniesretro.skynetblogs.be

24/12/2013

Le site gallo-romain des Mervaux

 L'oppidium (3).JPG

Le champ du site en lisière du bois des Mervaux et à 200 mètres au sud de la ferme Mon Dieu. 

Les premiers vestiges humains retrouvés à Huissignies remontent à l’âge de la pierre polie dite période néolithique (environ 6000 ans avant JC). 

A cette époque, notre région était recouverte d’une immense forêt avec çà et là des clairières habitées par des groupes humains gaulois ou celtiques. Ils choisissaient des points culminants et des versants sud bien abrités des vents. Suivant ces conditions, le site des Mervaux était idéalement localisé.

A cet endroit, Michel Baugnies et une équipe d’archéologues amateurs entreprirent dans les années 1950 une série de fouilles étalées sur plusieurs années. 

numérisation0008 (Copier).jpg

Ils mirent au jour un oppidum, sorte de village défensif, fortifié par un très large et profond fossé (3 mètres de large sur 2 m de profondeur) entouré d’une rangée de pieux plantés sur le rejet intérieur.

Oppid.jpg

A l'intérieur de ce site de quelques hectares, les fondations d'une villa romaine furent aussi découverts.

numérisation0003.jpg

Mise au jour des fondations de la villa romaine

A l’âge du fer (500 ans avant JC), un petit campement fut ajouté à l’extérieur du premier, on y fondait du minerai de fer dans deux bas-fourneaux.  

Le bas fourneau consistait en un trou dans le sol d'environ 30 cm de diamètre, rempli de charbon de bois et de "minerai". On y mettait le feu et au bout d'environ dix heures, on en tirait une loupe incandescente de la taille du poing, grossier mélange de fer plus ou moins réduit et de scories. 

 

oppidum_gaulois.jpg

Représentation d'un oppidum

Un ensemble de tombes à incinération fut aussi mis au jour à l'extérieur de l'enceinte de l'oppidum à quelques mètres de la ferme actuelle.

Ce site sera à nouveau occupé plus tard par des exploitations agricoles, ce qui entraîne les premiers défrichements de la forêt et la construction d’un diverticulum, cad une voie romaine secondaire (le chemin des monts Brunehaut) de la chaussée romaine principale Bavay-Blicquy qui passait à Ellignies-Sainte-Anne (L'actuelle chaussée Brunehaut). 

Tuile romaine à l'Oppidium (Copier).JPG

Des éclats de tuile romaine jonchent encore le champ des Mervaux.


Trois photos des trouvailles de notre archéologue amateur sur le site des Mervaux....

numérisation0001 (Copier).jpg

 

numérisation0002 (Copier).jpg

numérisation0407 (Copier).jpg

Merci à Delphine pour son aimable assistance à la rédaction de cet article........Rigolant

Et à tous les lecteurs de ce site......

 Meilleurx voeux 2014.jpg

La rue Marcel Bernard pendant le rude hiver 1981 (Photo d'Ovide Canseliet)

Les commentaires sont fermés.